Connaissez-vous la cigarette électronique ?

La cigarette électronique est de nos jours de plus en plus utilisée. Elle présente certains avantages que la cigarette classique n’a pas. Découvrez dans cette documentation la cigarette électronique.

 

La cigarette chinoise : Une invention chinoise

S’il vous faut l'explication idéale sur la cigarette électronique alors, lisez cette documentation. La cigarette électronique a vu le jour en Chine et ceci au début des années 2000. De nos jours, elle est désignée par plusieurs expressions ou termes. D’aucuns l’appellent ecig ou e-cigarettes. La toute Première cigarette électronique brevetée a cependant été conçue par Herbert A. Gilbert en 1963. Ce prototype ne fut pas commercialisé. Ayant la forme d’une cigarette à tabac, la cigarette électronique a été mise sur pied afin qu’elle puisse s’utiliser et produire les mêmes effets qu’une vraie cigarette. Étant un matériel électronique et fonctionnant selon le principe d’électricité sans combustion, elle rejette de la vapeur artificielle. Même si cette fumée devant être inhalée ressemble à celle d’une cigarette normale, il est important de savoir qu’elle n’a pas la même senteur. En effet, les cigarettes électroniques ont la spécificité d’être parfumées avec une variété d’arôme. Par exemple, il y a le parfum menthe, le parfum citron, le parfum vanille ou encore le parfum chocolat.

 

Comment fonctionne la cigarette électronique ?

Étant une imitation de la cigarette classique, la cigarette électronique est équipée d’un indicateur à diode. Cet indicateur s’illumine lorsque l’utilisateur tire un coup. En faisant cela, le vapoteur enclenche la diffusion de la vapeur grâce à l’échauffement de la résistance présente dans le réservoir de celle-ci. Pour les cigarettes électroniques ayant un dispositif électronique, l’activation de l’atomiseur (la résistance) se fait par l’intermédiaire d’un bouton ou d’un interrupteur électronique. En outre, l’ecig est nécessairement conçue avec une source d’énergie qui est pour la plupart du temps une batterie. C’est en effet cette batterie qui va débiter l’électricité nécessaire qui en traversant l’atomiseur (résistance), va l’échauffer.