Pourquoi toute cette polémique autour du gluten ?

Pour se nourrir, l’être humain a à sa disposition une variété d’aliments qui lui apportent des valeurs nutritives nécessaire pour son bien-être. Mais certains aliments contiennent des substances que tous les organismes ne tolèrent pas. C’est l’exemple du gluten qui est une protéine que l’on retrouve dans des céréales comme le blé, l’orge, le seigle et l’épeautre. Ce nutriment fait l’objet d’une polémique actuelle. Découvrez dans cet article des informations sur les raisons qui sous-tendent ce fait.

La maladresse du British Medical Journal

En mai 2017, tout est parti de la publication d’un article scientifique dans la revue médicale “British Medical Journal”. Cet article a souffert d’une incomplétude et concision qui a dégénéré en une polémique. En effet, les auteurs déclaraient : manger sans gluten n’a aucune incidence sur le risque de maladie cardiaque.

Le hic qui a fait déclenché la grande polémique est a été ajouté un peu plus loin : « ….éviter le gluten peut avoir pour résultat une consommation réduite de céréales complètes bénéfiques, ce qui peut affecter le risque cardio-vasculaire. Ceci en raison de la moindre consommation de fibres et de minéraux ». Une brèche de désinformation vient d’être ouverte et les médias s’en sont fortement servis. Pour plus d’informations sur le gluten, vous pouvez voir cet article.

Que retenir des régimes sans gluten ?

La polémique a soutenu le risque des maladies cardio-vasculaires avec le régime sans gluten. Il faut retenir tout de même que les avis sont partagés. Mais ils ne sont pas aussi toujours dangereux comme on le pense. Ils aideraient la digestion, permettraient les pertes de poids et  guérirait même certaines maladies inflammatoires comme l’arthrite. Il est également très important que les céréales à gluten soient remplacées par des légumineux ou autres aliments qui fournissent eux aussi des nutriments très précieux.

Si la règle est qu’il faut être intolérant au gluten avant de faire ce régime, les personnes qui ne souffrent d’aucune intolérance aussi s’adonnent à ce régime. Toutefois, certaines précautions doivent être prises. Il ne faut absolument pas manquer de suivre les conseils d’un médecin.