Quelles garanties comportent une assurance loyers impayés ?

Les assurances peuvent prendre diverses formes. Leur contenu dépend de la nature du  bien à protéger. Comme les contenus, les garanties varient d’un type de contrat d’assurance à un autre. Vous aurez à lire dans cet article, des détails sur quelques garanties du contrat d’assurance loyers impayé.

Assurer le paiement des loyers impayés 

Souscrire à un contrat d’assurance loyers impayés protège les propriétaires contre les risques liés au locataire et au logement. En lisant cet article, vous aurez une explication sur les quelques garanties de ce type d’assurance. En effet, l’assurance loyer impayé est une assurance qui assure la protection des propriétaires bailleurs contre des risques de loyers impayés. Elle permet aussi aux propriétaires bailleurs de se désengager des dommages causés à son logement par les locataires. Comme dans n’importe quel contrat d’assurance, les propriétaires bailleurs paieront une prime d’assurance pour bénéficier des garanties. À la survenance d’une situation inscrite dans le contrat, les propriétaires peuvent obtenir une indemnisation. Les garanties contenues dans les contrats peuvent varier d’un contrat à un autre. Selon le type de contrat, l’assureur se charge de rembourser les loyers impayés aux propriétaires. Dans ce cas, lorsque le locataire manque de verser un loyer à son bailleur, c’est l’assureur qui se charge du remboursement. 

Payer l’indemnisation pour les dégâts causés au logement 

L’assurance loyers impayés peut permettre d’indemniser le propriétaire dans une situation de départ anticipé de son locataire. D’autres situations liées au non-respect des clauses du bail peuvent être indemnisées. En dehors de cette indemnisation, il en existe évidemment d’autres. Les dommages causés par un locataire assureur d’un logement assuré peuvent entrainer le paiement des indemnités au propriétaire bailleur. Par ailleurs, la société d’assurance peut prendre en charge les dépenses liées au respect du bail. Ces dépenses comportent les frais de constats d’huissiers et les frais judiciaires en cas du non-respect du contrat de bail. Afin de bénéficier de ces indemnités, il est obligatoire d’informer l’assureur de la situation dans un délai raisonnable.